2 - JERMANN Michel

Le mot du Président

Chers amis du Festival des Sacrées Journées de Strasbourg,

Nous serons très heureux de vous accueillir lors de la 9ème édition du Festival des Sacrées Journées de Strasbourg. Envisagée du 31 janvier au 7 février 2021, la situation sanitaire actuelle qui touche l’ensemble de l’Europe et du monde nous amènera sans doute à reporter de quelques semaines cette édition. Nous vous donnerons rapidement des nouvelles.

Nous nous engageons à respecter scrupuleusement les gestes barrière lors des concerts. Nous souhaitons vous protéger. Aidez-nous à protéger chacune et chacun de vous.

Dans un monde où les religions apparaissent souvent comme des facteurs de division et parfois d’affrontement, la musique, les chants et la danse sont une excellente approche de rencontre et de connaissance mutuelle entre les personnes d’horizons et de croyances différentes.

C’est la conviction de tous les membres des Sacrées Journées, nous continuerons à l’affirmer encore davantage lors du prochain festival.

Michel JERMANN

En attendant de vous dire davantage, voici les artistes avec lesquels nous sommes en contact pour la prochaine édition du Festival

Ösökhjargal Pürevsüren, seule diphoneuse professionnelle qui chante le khöömii en Europe, est originaire d' Oulan Bator . Elle a fondé l'Ensemble Hatan (Reine ) en 2013. Hatan est un quintet féminin composé de 4 musiciennes de Musique Mongol, et une danseuse . Leurs chants d'inspiration bouddhiste et chamanique, ont une dimension spirituelle très forte, en relation avec la nature.

Youtube

4 chanteuses dans un programme inédit pour rendre hommage aux femmes dans la tradition liturgique corse, où les chants sacrés rythmaient et rythment encore la vie des femmes.

Blog

Le duo d’Or et de Paille vous propose une immersion musicale dans la quatrième vision de l’abbesse bénédictine du XIIe siècle Hildegarde von Bingen. La concordance entre l'Homme et la Nature dans leur caractère divin y est révélée. Pour la balade Musicale du samedi après midi, proposent un conte : "Comment le temps est venu au monde"

Youtube

Bachir Chami, ancien moine cistercien, a su rassembler une vingtaine d'artistes,chanteurs et instrumentistes venus de plus de 9 terres d’Europe, d’Afrique et du Moyen Orient. Ils nous proposeront des chants sacrés d'Orient et d'Occident, des églises grecques orthodoxes, maronites, syriaques.

https://cgires.wixsite.com/emplp

L’ensemble musical de Kairouan, composé d’enseignants du conservatoire régional de la ville sainte, sont de grands professionnels du chant religieux, mêlant sensibilité artistique et enseignement.
Héla Brouk chant et quanoun - Othman, violon et percussions-
Kamel Daadoucha, oud - Chokri Gueddach, ney- Wallid Kahouaji,
ont été invités plusieurs fois à différents festivals comme ceux de la médina de Tunis, d’Ennesrine à Zaghouan (Tunisie) et au festival international du malouf et de la musique traditionnelle arabe à Testour.

Chanteuse tunisienne, Khadija El Afrit au Quanoun instrument de la famille des cithares sur table,interprète plusieurs grands classique de la musique orientale et des compositions d'inspiration maghrébine. En complicité avec Mohamed Nabil Saied au Oud, Etienne GRUEL à la percussion et Ruben Tenenbaum au violon.

Doron Schleifer, contre-ténor, est originaire d'Israël. Il commence sa carrière musicale comme soliste de la maîtrise de la synagogue
du Collège hébreu de Jérusalem. Accompagné de Corina Marti au clavecin, ils présenteront de la musique juive de l'Italie médiévale du XIV ème siècle. Sa voix émouvante, puissante et claire invite le public à une réelle élévation spirituelle.

Youtube

Première femme cantor (hazzan) diplômée en Europe et la seule en France, Sofia Falkovitch est une chanteuse mezzo-soprano. Elle fascine par sa personnalité, sa voix rare, sa présence, et tout cela avec un naturel rafraîchissant.
Le dialogue interculturel et interreligieux occupe une place centrale dans son travail de chanteuse. Programme de chants lithurgique hébraïque a capella ou accompagné par Raphaël Tambyeff à l'orgue.

Youtube

https://fr.sofiafalkovitch.com/

Mohanapriyan se distingue par son excellente technique et ses expressions du bharatanatyam, la danse des dieux. Le bharata natyam est une forme de danse classique indienne, une des plus anciennes, originaire du sud de l'Inde. Elle était liée au pratiques religieuses dès son origine.

Youtube

Nicolas DELAIGUE, concertiste, spécialiste du sitar et de la musique classique de l'Inde du Nord ( Hindoustanie), et au tabla, Nihar MEHTA qui vient d'une des plus importantes familles de philosophes et de musiciens d'Ahmedabad (Gujerat) depuis plusieurs générations.

Youtube

https://www.nicolasdelaigue.com

Franco Iranienne. Imprégnée de poésie et philosophie zorastrienne depuis son enfance par son père, elle Chante des Gathas, hymnes de la lithurgie zoroastrienne. Elle est accompagnée de 3 musiciens: piano - contrebasse et oud

Youtube

Musicien, chanteur, danseur, compositeur, originaire du Tibet, Lobsang Chonzor devient membre du Kalimpong Tibetan Opera Association en 2000, où il est formé au chant d’opéra par des enseignants de renom et se produit au « Shoton Festival » de Dharamsala de 2000 à 2005, devant sa Sainteté Le Dalaï Lama.

https://lobsang-chonzor.jimdofree.com

https://www.resonancedexils.fr/fr

LA CONTROVERSE DE KARAKORUM : Sous le patronage de la Commission nationale française pour l'UNESCO de par les "fortes valeurs universelles de fraternité, d'humanité et de paix qui sont en résonance avec les idéaux de l'UNESCO. Un projet scénique musical développé autour du dialogue inter-religieux . Un voyage musical mystique d'1h15mn, d'Ouest en Est . Ce concert est inspiré de l'histoire du franciscain Guillaume de Rubrouck qui, vingt ans avant le voyage de Marco Polo, se rend à Karakorum, ancienne capitale de l'empire mongol qui s'étendait alors de Pékin à Budapest.
Au XIIIème siècle, Karakorum est la capitale du monde et des offices religieux de toutes les confessions s'y déroulent pacifiquement.
À la cour du grand Mangu Khan et à la demande de ce dernier, le moine organise le soir de la Pentecôte 1254 une controverse théologique à laquelle sont conviés les représentants des principales religions (nestoriens, chrétiens, bouddhistes, musulmans). Son récit est parvenu jusqu'à nous grâce à une lettre manuscrite « Itinerarium ad Partes Orientales » adressée au roi Louis IX. Au fil des chansons évoquées dans son manuscrit, son récit nous invite à un voyage à travers les mélodies, les langues et les rythmes des pays traversés.

Youtube