Programmation du festival 2021
Programmation du festival 2021
Programmation du festival 2021

Ensemble La Camera Delle Lacrime

LA CONTROVERSE DE KARAKORUM
De l’Auvergne des troubadours à la Chine du Khan

Direction Bruno Bonhoure et Khaï-dong Luong

La Camera delle Lacrime se caractérise par une double conduite artistique assurée par le chanteur Bruno Bonhoure et le metteur en scène Khaï-Dong Luong. La conception des programmes, le choix des répertoires, l’invitation faite aux musiciens et aux chanteurs s’opèrent toujours après un temps important de questionnements et de réflexions. C’est ce qui fait la force et l’identité singulière de cet ensemble. L’innovation et la recherche du sens sont les deux autres défis permanents que se pose cette formation et ce depuis sa création en 2005. Avec le concours de spécialistes et universitaires, La Camera delle Lacrime a pour vocation la création de pratiques spectaculaires organisées à partir de sources patrimoniales du Moyen Âge, essentiellement des XIIe et XIIIe siècles dans une perspective contemporaine qui prend acte de l’écart entre la source médiévale et sa manifestation sonore et visuelle lors du spectacle produit.
 

La Camera delle Lacrime est soutenue dans son travail de recherches et de créations par la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Le spectacle de la Controverse de Karakorum s’articule sur des faits historiques qui se passent au milieu du XIIIème siècle lorsque notre roi St Louis envoie le moine franciscain Guillaume de Rubrouk à Karakorum, capitale de l’empire Mongole qui s’étend jusqu’à Budapest à l’époque, convaincre le Khan de s’allier à lui militairement pour reprendre les lieux saints de la Chrétienté.

Au XIIIème siècle, Karakorum est l’une des principales capitales du monde où les offices religieux de toutes les confessions s’y déroulent pacifiquement.

A la veille de la Pentecôte 1254, le Khan demande à G de Rubrouk d’organiser une controverse théologique pacifique qui associera des représentants des principales religions du monde (nestoriens, chrétiens, bouddhistes, musulmans) pour savoir qu’elle est la meilleure.

Son manuscrit mentionne qu’au petit matin, tous les participants se retrouvent à court d’arguments et sans doute très fatigués par une nuit à démontrer le bienfondé de leurs croyances et à devoir trouver les mots pour être compris par une personne d’un autre pays, d’une autre culture, d’une autre langue, achevèrent cette rencontre par un moment musical où chacun loua son ou ses dieux dans ses cantiques propres

C’est ce voyage de 3 ans que le moine a consigné pour le roi St Louis qui est présenté et chanté par un groupe de 6 musiciens et chanteurs. Il sera donné sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Les artistes :

Bruno Bonhoure, direction musicale, chant
Khaï-dong Luong, conception, mise en scène
Antoine Morineau, percussions
Yan Li, vièle erhu
Dalaijargal Daansuren, Vièle à tête de cheval (Morin Khuur)
Christophe Tellart, flûtes, vielle à roue, cornemuse
Mokrane Adlani, violon oriental, chant soufi
Pierre Binard : technicien lumière et son

Date et Lieux des Concerts :

Quelques liens :