judaisme symb

Doron Schleifer & Corina Marti

La musique juive & séculaire de la fin de l’ère médiévale en Italie
La musique juive & séculaire de la fin de l’ère médiévale en Italie

Ki Kolech Arev

La musique juive & séculaire de la fin de l’ère médiévale en Italie
La musique polyphonique italienne du XIVème siècle a été comparée à un « météore éblouissant » faisant éruption dans un ciel obscur &, une fois son énergie dissipée, disparaissant tout aussi soudainement.

A juger par son corpus de musique, une des villes les plus importantes dans l’Italie médiévale est bien Florence qui a connu son apogée au milieu de XIVème siècle avec un style musical & des textes bien à elle. Les écrits de Boccaccio, Soldanieri & d’autres, les compositions de Francesco Landini, Gherardello da Firenze, Don Paolo da Firenze, Laurentius da Firenze, Jacopo da Bologna pour ne mentionner que ceux-là.

Dans ce programme, nous aimerions vous faire découvrir la divergence entre deux univers radicalement différents – mais néanmoins reliés – qu’était le monde musical de bien des musiciens & professeurs de danse juifs vivant en Italie à cette époque. A côté de la musique polyphonique très élaborée & les danses très vives, ils jouaient, chantaient, dansaient & enseignaient un monde musical parallèle, celui de la synagogue avec sa musique spécifique.

On trouve en Italie parmi les plus beaux piyutim, de Achot Ketanah à Maoz Tzur de Hanukkah, chacun avec sa version italienne unique pour retrouver certaines de leurs lignes mélodiques dans la musique séculaire de la même époque.

«I’ mi un che son per le frasche andando, Vo’ pur cercando dilettosi fiori, per far girlandi à mi de novi odori ».

Je suis celui qui parcours la campagne toujours à la recherche de fleurs magnifiques avec lesquelles créer guirlandes de parfums nouveaux.

Doron SCHLEIFER : Contreténor
Corina MARTI : Flûtes & Clavecin

Dates et lieux des concerts :

Quelques liens :