stras ht

facbook

Danses et chants chamaniques de Mongolie

Depuis près de 25 ans, ce quintette fait connaître dans le monde entier la musique traditionnelle mongole. Quatre musiciens et une danseuse nous feront découvrir des chants et pièces musicales issus des rituels chamaniques. 

Le son si spécifique de ces mélodies mongoles provient d’une technique ancestrale de chant diphonique appelée khöömii. Il s’agit d’un son produit par le larynx auquel s’ajoute différentes harmoniques selon le placement de la langue ou des lèvres, ce qui forme une mélodie à plusieurs voix. Ce type de chant propre aux cérémonies chamaniques de la région altaïque est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco.


Des instruments à cordes traditionnels méconnus, tels une contrebasse en forme de trapèze, un luth à deux cordes ou encore une cithare allongée que le musicien pose sur ses genoux, accompagnent cette technique vocale atypique.